Copelini Noir d'Ivoire, Steph Cop

1/1

 " Copelini Noir d'Ivoire ", Steph Cop, 2017

Sculpture en béton teinté, cirée

30 x 7,5 x 14 cm

Coffret en bois sérigraphié et numéroté

8 exemplaires frappés de la signature de l'artiste et du n° de l'étude


 

" Copelini Noir d'Ivoire ", Steph Cop, 2017

Waxed tinted concrete sculpture

30 x 7,5 x 14 cm

Printed wooden box

Edition of 8, stamped with artist's signature and n° of the study

 

Epuisé / Sold out

Le Copelini est le dernier ARO « entier », pivot des séries asymétriques [ASYMMETRIA] présentées en 2016 à la David Bloch Gallery de Marrakech.

 

Sa silhouette, fine et longiligne, l'élève vers les cimes rappelant la verticalité de l'arbre, clé de voûte de l'évolution sans fin du travail de Steph Cop.

 

Pour immortaliser cette série qui marquera le bouleversement le plus important dans le processus de création de l'artiste, Koméla édite une petite série de Copelini Noir d'Ivoire en béton noir (pigments d'oxyde de fer et cire) non verni. Cette sculpture, fabriquée en France, respecte avec précision l'aspect et le caractère du bois mais offre un rapport à la matière différent tout en conservant la placidité majestueuse des forêts du Morvan d'où il tire ses origines.

 

La couleur noire, patine de son premier bronze en 2008, rappelle la teinte de la matière organique morte et celle des ARO brûlés. Faisant oublier la vie et la nature, elle révèle le volume, mettant en valeur l'aspect intrinsèque du béton. C'est également un retour à la non-lumière dans laquelle ARO est plongé, à l'intérieur de l'arbre, dans les noires montagnes du Parc naturel du Morvan.

The Copelini is the last "whole" ARO, pivotal point of asymmetric series [Asymmetria] presented in 2016 at the David Bloch Gallery in Marrakech.

 

Its thin and slender silhouette rises to the peak, reminding us about the verticality of the tree, the keystone of the endless evolving work of Steph Cop.

 

To immortalize this series, which will be the biggest disruption in the creative process of the artist, Koméla publishes a small series of unvarnished black concrete Copelini Noir d'Ivoire (iron oxyd pigments and wax). This sculpture, made in France, precisely conforms to the appearance and character of the wood but offers a new relation to the material while maintaining the majestic placidity of the forests of the Morvan where it originated.

 

The black color, patina of his first bronze in 2008, reminds the tint of the dead organic matter and of the burned AROs. Making forget life and nature, it reveals the volume, highlighting the inherent look of concrete. Moreover, it is a return to the nonlight in which ARO is immersed in, inside the tree, in the black mountains of the Morvan regional natural park.